Amélioration des rejets lagunes par le procédé physico-chimique (JT2015)

, par  Hubert CARPIER , popularité : 10%

Le département des Côtes d’Armor compte un parc important de stations d’épuration par la filière « lagunage », il concerne près de 40 % (130) des ouvrages de moyenne capacité équipant les systèmes d’assainissement des collectivités.
Ces installations de type rustique mises en service dans les années 1980 à 2000 ont comme principe d’épuration l’utilisation des éléments naturels que sont le vent le soleil et le temps de séjour dans des bassins de taille importante. Le principe de fonctionnement conduit ainsi au développement très important de micro-algues (eutrophisation).
Ce phénomène naturel inhérent à cette filière conduit ainsi au développement très important de micro-algues (eutrophisation).et par conséquent induit la contrainte d’un rejet dont les concentrations dépassent souvent les normes de rejet, constat confirmé par les non conformités relevées par les services de la police de l’eau (DDTM).

Ce constat et le nombre important (130) de ce type d’ouvrage épuratoire sur le territoire départemental a amené les partenaires, a réfléchir sur le devenir et l’évolution de ces installations.
Dans sa mission de conseil, d’appui technique et son rôle d’expert, le SATESE en 2012 a pris l’ampleur de la situation en examinant l’ensemble de la qualité de ces rejets et en commençant à rechercher des pistes afin de tenter de proposer aux maîtres d’ouvrages, généralement de petites collectivités, des solutions techniques relativement simples et financièrement raisonnables.

Propositions et orientations prises à l’issue du comité de suivi du SATESE le 26/10/12

3 pistes de réflexion, de suivi et d’expérimentation ont été retenues au vu de la compilation et de la comparaison des résultats d’analyses obtenus depuis quelques années sur le parc des lagunes du département :

- La mise en œuvre d’un traitement complémentaire de type
physicochimique

- L’utilisation de plantes aquatiques ayant une propriété algicide

- Mise en œuvre de zones de dissipation type noues

L’éventail du parc suivi par le SATESE depuis de nombreuses années permet une connaissance élargie des systèmes et des filières de traitement. Cette opportunité permet également de confronter voire d’envisager des associations de technologies pour traiter des situations particulières.
La mise en œuvre et l’évaluation des pistes « plantes aquatiques » et « noues de dissipation » étant plus longues dans la durée et moins réactives dans l’évaluation des résultats, ces deux volets feront l’objet d’un développement ultérieur.

C’est dans ce contexte que le SATESE ayant connaissance des possibilités offertes par la filière physico- chimique, a procédé à des essais de traitement en configuration « laboratoire » sur sa plate forme d’essais.

Les résultats obtenus confirment ceux attendus initialement :

- très bons abattements sur les paramètres MES, DBO5, DCO, Azote organique et Phosphore.
- faible abattement sur l’Azote ammoniacal.
- abattement intéressant sur la qualité bactériologique.

Les conditions de mise en œuvre en grandeur nature sur le prototype sont assez rapides, dalle, raccordements électriques, stockage de boues.

Le suivi et les réglages n’appellent pas de connaissances particulières et peuvent être améliorées par le développement et la mise en place d’automatismes.

La production de boues correspondant au piégeage des MES (microalgues) peut-être adaptée aux sites (stockage dans la lagune, traitement sur un autre site après concentration et stockage intermédiaire).

Les coûts d’investissement et de fonctionnement sont limités.

Le développement de la mise en place de telles filière pour améliorer les résultats obtenus par les stations d’épuration par lagunage passe désormais par des études au cas par cas de la faisabilité et de modification d’incidence sur les milieux qui seront validées par les services de l’État en charge de la réglementation.

Cliquer sur l’image pour télécharger l’exposé à l’attention des adhérents

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Annonces

Sur le Web Tous les sites

Epnac » Evaluation des Procédés Nouveaux d’Assainissement des petites et moyennes Collectivités