JT SATESE-CATER AVEYRON-2012 : LES STATIONS D’EPURATION MEMBRANAIRE en Vendée

, par  Jean Paul HOFLACK , popularité : 18%

L’intervention porte sur la station d’épuration de l’Ile d’Yeu (19 500 EH).
Cette station a été mise en service en juillet 2000, c’est la première génération BIOSEP de chez OTV.

Compte tenu du coût élevé, l’agence de l’Eau Loire-Bretagne a plafonné sa subvention, et par la suite nous a sollicité pour faire un bilan du fonctionnement sur plusieurs années. C’est ce rapport qui sert de base à cette présentation, et qui couvre la période 2000-2008.

Après la période de démarrage, les résultats ont toujours répondu aux normes et aux engagements du constructeur.
Les contraintes de site font qu’il n’y a pas de bassin tampon, ce qui est très pénalisant pour ce type de station.
Les coûts d’investissement et de fonctionnement sont beaucoup plus élevés que pour une filière classique, et le renouvellement des membranes (effectué au bout de 6 ans la première fois) pèse lourd sur le budget assainissement de la collectivité. Idem pour la dépense énergétique.

Tous ces éléments ont conduit sur la période à une augmentation du prix de l’assainissement (ramené à une consommation standard de 120 m3 par an) de 41%.

Le constructeur a beaucoup appris de cette expérience, et a modifié certains équipements en conséquences (structure cassettes, électrovannes, support programmes automates etc).

Il n’y a bien sûr plus de problème de contamination bactériologique sur la plage, mais la baignade y reste interdite( !!!), ce qui est bien dommage vu l’investissement réalisé.

Documents joints :
- Exposé de JEAN-PAUL HOFLACK SDE 85 Jean-Paul Hoflack
Tous les documents de l’étude réalisée par le Satese de Vendée sont également disponibles ici


Les documents sont à l’attention des adhérents AN&ARSATESE.

Navigation

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Annonces