Une nouvelle espèce invasive : le Xénope du Cap

, par  Damien Delforge , popularité : 20%

Lors d’une visite avec analyses, un technicien du SATESE de Maine et Loire observe des milliers d’organismes aquatiques dans une lagune sur une commune sur la partie aval du Layon. Après en avoir capturé un, il s’avère qu’il s’agit d’un Xénope du Cap.

Le Xénope du Cap est un crapaud originaire d’Afrique du Sud. Il est arrivé dans nos contrées pour des essais médicaux dans un laboratoire des Deux-Sèvres. Cependant, des spécimens se sont échappés et commencent à coloniser le Nord des Deux-Sèvres et le Sud-Est du Maine et Loire par le Thouet et le Layon. Le Xénope prend ainsi la niche écologique des espèces de batraciens indigènes.
Cette découverte faite par le SATESE du Maine et Loire montre que l’espèce se déploie beaucoup puisqu’elle est arrivée quasiment en Loire. Cela risque donc d’engendrer une colonisation vers la Loire-Atlantique et le Nord du Maine et Loire.
Ce vendredi 26 juillet, des agents du SATESE sont intervenus sur la lagune afin de procéder à une pêche pour éliminer un maximum d’individus de cette espèce invasive. Cette opération s’est déroulé avec l’aide de la LPO 49 et avec du matériel prêté gracieusement par la Fédération de Pêche du Maine et Loire.
En une demi-journée, nous avons pêché plus de 1400 individus, ce qui ne représente même pas la moitié de ce qui était présent dans la lagune.
Pour tout renseignement complémentaire sur cette énième introduction par l’Homme d’une espèce non-autochnone, vous pouvez visiter le site de la LPO et éventuellement leur signaler la présence de Xénope.

Voir en ligne : Site de la LPO de Maine et Loire

Navigation

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Annonces